Fév 15

Lefebvre en vedette, Fernémont en champion... ça va chauffer dans les environs de St-Trond

Written by  2 comments

Le premier rendez-vous de l'année d'une compétition de longue haleine comme le Kroon Oil Belgian Rally Championship doit souvent composer avec des engagements de dernière minute car certains concurrents doivent encore boucler leur budget ou leurs accords de collaboration. Le suspense pour savoir qui sera finalement au départ du Rally van Haspengouw dans une dizaine de jours n'en est que plus passionnant.

Quelques engagements notoires viennent en tout cas d'être enregistrés. Comme le laissaient entendre quelques indiscrétions, le Français Stéphane Lefebvre sera de la partie avec le Hutois Xavier Portier à sa droite sur une Citroën C3 Rally2 du team DG Sport Compétition soutenue par l'importateur belgo-luxembourgeois. Né et habitant dans les Hauts de France, juste de l'autre côté de la frontière, Stéphane Lefebvre aime les rallyes belges qui ont fait naître sa passion pour le rallye. On l'a donc déjà vu de nombreuses fois en Belgique, notamment au Rallye du Condroz, qu'il a remporté à trois reprises, et à Ypres. Mais ce sera la première fois qu'il participera au Rally van Haspengouw. Ses adversaires savent néanmoins que pour s'imposer à Saint-Trond, il faudra surtout devancer cet ancien Champion du Monde Junior (en 2014) et ancien pilote officiel Peugeot puis Citroën au niveau suprême.

Double Champion de Belgique en titre, Adrian Fernémont ne viendra toutefois pas pour se contenter de la 2ème place. Repartant sur des bases connues, avec Samuel Maillen à sa droite et sur la Skoda Fabia Rally2 Evo qui lui a permis de triompher in extremis l'an dernier, il voudrait certainement étoffer son palmarès de quelques victoires retentissantes, puisqu'il n'en compte que 4 à son actif en cinq saisons en R5 en BRC. Avec l'expérience, il peut en tout cas faire mieux que sa 3ème place à Landen en 2020.

Jonas Langenakens l'outsider

Une autre voiture de la catégorie Rally2 est venue s'ajouter à la liste déjà bien fournie: la Ford Fiesta du régional Johnny Poelmans, qui arborera une décoration très colorée et attrayante.

Mais l'autre engagement le plus intéressant est celui du local Jonas Langenakens, dont on connaît la belle pointe de vitesse, mais qui n'a pas souvent été servi par la réussite. Fidèle à la Mitsubishi Lancer Evo 7, qui ne cesse toutefois d'évoluer, il rêve de créer la surprise en s'immisçant parmi les voitures de pointe.

Le plateau s'étoffe aussi dans les catégories. Frank Baert vient s'ajouter aux candidats à la victoire dans le plantureux groupe de BMW de la M-Cup. Et en Historic, un championnat parallèle auquel Chris Dobbelaere (Opel Kadett GT/E) continue bizarrement à tourner le dos, on assistera avec plaisir au retour, après 5 ans d'inactivité, de Frank Jorissen sur une Opel Ascona 400 qui rendra hommage au regretté Herwig Nelissen.

Nul doute, la lutte sera chaude à tous les niveaux, et surtout pour en tête de la course, le 26 février, dans les environs de Saint-Trond. Venez nombreux. Vous ne le regretterez pas.

D'ici là, on peut signaler que la présentation officielle de l'épreuve est traditionnellement prévue lundi prochain, juste après la clôture des engagements. En raison de la situation sanitaire pas encore idéale, elle se déroulera en "comité restreint", sur invitation. Pour permettre à tous les passionnés d'y assister sans même se déplacer, elle sera retransmise en direct sur la page Facebook du Rally van Haspengouw et sur celle du Kroon Oil Belgian Rally Championship à partir de 20h.

Rate this item
(0 votes)
Read 717 times

2 comments

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.